La grossesse est un moment particulier dans la vie d'une femme 

Ostéopathe à Vidauban , Marie Clap  intervient dans la prise en charge de la femme enceinte. Le praticien propose un suivi ostéopathique régulier en utilisant des techniques douces afin de préparer la femme à l’accouchement ou pour l’accompagnement du post-partum.

- Préparation à l’accouchement
Lors de la grossesse, le corps de la femme subit d'importantes modifications, dues à la présence et au développement du bébé dans le ventre. Un suivi ostéopathique par votre ostéopathe D.O. à Vidauban aide la future maman à mieux supporter ces changements. Le praticien lui procure un bien-être au quotidien. Par ailleurs, le traitement ostéopathique va préparer le corps de la femme à subir les nombreuses tensions auxquelles il sera soumis lors de l’accouchement : asymétrie du bassin, douleur du sacrum et du coccyx, fausse sciatique, bébé trop bas, fuite urinaire…
- Post-partum
Votre Ostéopathe pour femme enceinte,  intervient pour aider le corps de la femme à mieux supporter les suites de l'accouchement. La consultation ostéopathique post-partum permet de libérer les tensions au niveau du bassin, du plancher pelvien, du rachis lombo-sacré, etc.


 

Pourquoi consulter un ostéopathe pour femme enceinte ?


Un suivi ostéopathique est conseillé aux femmes enceintes dès la confirmation de la grossesse, pour prévenir et soulager diverses problématiques liées aux modifications du corps :

  • Préparation à l’accouchement,

  • Asymétrie du bassin,

  • Traitement du bassin pour une bonne mobilité pendant la grossesse, lors de l’accouchement et après l’accouchement,

  • Douleur du sacrum et du coccyx,

  • Sciatique, cruralgie,

  • Bébé trop bas,

  • Fuite urinaire,

  • Douleurs au niveau lombaire, dorsale, cervicale,

  • Problèmes de circulation, jambes lourdes,

  • Migraines, céphalées,

  • Stress, angoisses, anxiété,

  • Troubles digestifs…

Quand consulter ?

Sur le premier trimestre

La prise en charge en ostéopathie permet d’optimiser les régulations neurovégétatives et d’agir ainsi sur les nausées, vomissements, troubles du transit, lombalgies et l’irritabilité fréquents à cette période.

Sur le deuxième trimestre

L’expansion de l’utérus refoule les viscères de l’abdomen, limitant ainsi les mouvements du diaphragme. Cela peut entraîner des troubles vasculaires, des contractions : l’intervention de l’ostéopathe permet de restaurer la mobilité du bassin et de l’abdomen et d’améliorer la souplesse des tissus environnants.

L’accouchement demande une mobilisation totale de la force et de l’énergie de la future maman. Le travail de l’ostéopathe consiste à repérer toutes les dysfonctions qui entraînent des perturbations, et à agir ensuite pour diminuer les contraintes (tant chez la mère que chez l’enfant) liées au passage du fœtus dans le canal génito-pelvien lors de l’accouchement.

Sur le troisième trimestre

L’action de l’ostéopathe sur l’équilibre général du corps, sur les zones vertébrales trop ou trop peu sollicitées et les tissus permettra une prise en charge efficace des douleurs, du reflux gastro-oesophagien, de la fatigue et du syndrome canal carpien souvent rencontrés à cette période.

Le post-partum

La consultation ostéopathique est fortement conseillée dans les semaines qui suivent la naissance car elle favorise de nombreuses améliorations : faciliter le confort dans l’allaitement, traiter des douleurs persistantes (lombalgies, sciatiques, canal carpien…), celles plus spécifiquement liées à l’accouchement (position, effort d’expulsion, expression abdominale, épisiotomie, suites de péridurale, césarienne…), restaurer une posture de confort.

Elle optimisera la rééducation périnéale et favorisera ainsi un retour normal aux activités de la vie courante.